L'incroyable saga de free

En 15 ans il a bousculé les pratiques d'internet et du téléphone

Free a 15 ans, découvrez son incroyable réussite de son lancement à aujourd’hui


Catégorie Brèves  , publié le 18 février 2014 à 09h36 par Olivier ViaggiBertrand Hersent

 

Le 18 fevrier 1999 naissait un nouveau fournisseur d’accès à Internet qui allait révolutionner le marché en proposant un accès gratuit à Internet, à partir du 26 avril 1999. Pour les plus jeunes qui n’ont pas connu cette période où il fallait plusieurs heures pour télécharger une musique sur Napster, surfer sur le Net quotidiennement était une activité coûteuse. Outre France Télécom qui se gavait en facturant chaque minute passée au tarif d’une communication locale, les FAI de l’époque facturaient en sus un abonnement mensuel qui pouvait dépasser les 100 francs (15 euros) , que l’on utilise sa connexion ou pas. C’est donc cet abonnement que Free rendait gratuit.
 
Dès la première année, son offre fera un carton. Alors que le jeune FAI comptait capter 400 000 abonnés la première année, il en aura 2 fois plus. Ce succès ne se démentira jamais au cours des années et des innovations

Nous vous proposons de vous replonger dans l’histoire de Free, de sa création à aujourd’hui

La société débuta dans les années 80 avec des services de Minitel rose sous le nom de Fermic Multimedia et en 1991 elle fut rachetée par Xavier Niel et rebaptisée Iliad. Il fut créé plusieurs filiales tout au long des années qui suivirent (SCT World-Net, 3617 ANNU...). En 1999 Iliad obtient des licences de télécommunication L. 33-1 et L. 34-1 pour l’exploitation d’un réseau de télécommunications et la fourniture de services de télécommunication au public. C’est la création du réseau Free.

En 2000 la société d’investissement Goldman Sachs investit 15 millions d’euros dans le groupe Iliad qui entreprend le déploiement du réseau de télécommunication et l’interconnexion avec celui de France Telecom.

Free fait figure de pionnier de l’accès à Internet, en France, en étant l’un des trois premiers à proposer avec World Online le 1 avril 1999 et Freesurf le 19 avril 1999, mais ceci sur une surperficie du territoire réduite.

Le 26 avril 1999, Free propose un accès à Internet sans abonnement ni numéro surtaxé. "A la différence des autres offres de ce type annoncées dernièrement, l’accès gratuit que nous proposons n’est ni limité dans le temps, ni réservé à un nombre précis d’internautes", a expliqué à l’AFP Xavier Niel, président du conseil d’administration d’Iliad, faisant référence aux offres de World Online et Lokace-Online. Sans abonnement ni surtaxe à la minute, l’offre de Free.fr est accessible au prix d’une communication locale et donne accès au réseau mondial en connexion illimitée, ainsi qu’à l’hébergement d’un site web personnel et à un nombre illimité d’adresses e-mail.
 
 
 
La première publicité de Free à la télévision

2002 : Un tarif mensuel qui fera des émules

Le 27 février 2002, Free est le premier opérateur télécom français à lancer le RTC V.92 sur toute la France. Cette nouvelle norme définie en juillet 2000 par l’Union Internationale des Télécoms constitue une amélioration de la norme V.90 et permet de bénéficier d’un temps de connexion plus rapide, d’une navigation web accélérée et de nouveaux services. Free a achevé la mise à jour de ses équipements et devient ainsi le 1er FAI à offrir l’accès à Internet en V.92.

Le 19 septembre 2002, Free lance l’accès Internet illimité haut débit au prix du bas débit ! soit 29,99€ par mois, c’est une grande révolution au vu des prix pratiqués à ce moment là. Dans le prix de l’abonnement, il était déjà compris unmodem USB et un débit de 512 kbit/s en réception et 128 Kbit/s en émission, le tout sans durée d’engagement de durée.

Recapitulatif adsl 2002

2003 : Naissance de la Freebox
 

Le 31 juillet 2003, Free lance la téléphonie gratuite sur VOIP. Ceci est due à une décision d’équité rendue par l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART). Free est le seul FAI résidentiel à dégrouper la boucle locale, distribue son boîtier Freebox aux abonnés des zones dégroupées dont la ligne le permet (les départements 75/92/93/94, Lyon, Grenoble, Rouen, Caen, Rennes, Nantes, Bordeaux et d’ici fin septembre, Toulouse, Montpellier, Marseille, Aix, Nice, Nancy, Strasbourg, Besançon et Lille). La Freebox permet à l’abonné de se connecter à Internet à très haut débit (1024 Kbps contractuel et plus généralement 2 Mbits/s sous réserve des conditions techniques intrinsèques de la ligne).
La Freebox V1, lancée en 2003

Le 27 novembre 2003, Free innove en lançant la télévision numérique via l’ADSL sur l’ensemble de la France à condition d’être dégroupé. Cette offre comprend plus de 100 chaînes, des services comme un guide des programmes avec Tv Magazine et des chaînes à option. Le tout toujours pour 29,99€ par mois ce qui crée la première offre tripleplay de France ! Le groupe publie le 18 décembre les premiers résultats d’audience TV.

2004 : les débits explosent 

Le 18 Mars 2004, Free étend sa Freebox a l’ensemble de la France et de ce fait l’accès à la téléphonie gratuite aussi.

La Freebox V3

Le 4 juin 2004, les abonnés en zone dégroupé se voient passer de 2 Mbits/s à 5 Mbits/s et le 7 juillet,la freebox évolue en passant à la version 3 et en la faisant devenir routeur/Wifi.
Offre de free en 2004

Le 28 septembre, Free augmente l’espace de stockage des pages perso en les passant de 100 Mo à 1 Go. Les pages personnelles de Free supportent les bases de données MySQL ainsi que langage PHP (PHP 4 et PHP 5).

Le 20 octobre, le déploiement de l’ADSL2+ commence par l’intermédiaire de Free, ceci est une première en Europe.Cette nouvelle norme permet de bénéficier d’un accès à Internet à très haut débit de 15 Mbit/s en réception, 1 Mbit/s en émission, sans changement de prix. En raison de la nécessité de déploiement de DSLAMs versions amendées, l’offre est accessible dès à présent dans toutes les zones ouvertes pour les abonnés dégroupés équipés de la Freebox version 4 (v4) distribuées depuis la fin du mois d’août 2004 permettent de bénéficier de l’ADSL2 +.

Le 25 octobre, l’arrivée de Canal+ et CanalSat est annoncée, ce qui prouve que la télévision sur ADSL est plutôt de bonne qualité et fiable. Le lancement était effectif le 24 novembre.
 
 
2005, première pub TV pour la Freebox : Benie soit la Freebox !

 

 

 


Le 14 décembre, les premières expériences de télévision HD sont annoncées à l’occasion du premier anniversaire de Freebox TV, et en partenariat avec France Télévisions, Free présente, en avant-première mondiale, la diffusion sur son nouveau réseau ADSL 2+ de deux chaînes en haute définition, avec des programmes de France 2, France 3 et France 5.
Cette démonstration permet à Free de préfigurer une offre future de services de TVHD sur son réseau et démontre déjà, à cette occasion, la performance actuelle de son déploiement national ADSL 2+. Free a fait appel pour cette opération à l’expertise des acteurs industriels suivants : Envivio, Metracom (avec Tandberg et ST Microelectronic) et Philips.

2005 : Des nouveaux services à la pelle
 

Le 6 janvier 2005, Free offre un débit de 20 Mbit/s à ses abonnés dégroupés grâce à l’ADSL 2+ automatiquement pour 29,99 € /mois à condition de posséder une freebox v4. Dans la même foulé, le 9 février il offre 10 Mbit/s à ses abonnés non dégroupés avec notre bonne vielle freebox.

Le 25 mars, en avant première toute les chaines de la TNT sont disponibles sur Freebox TV alors que le lancement était prévu le 31 mars sur la TNT et le 20 juin l’arrivée du son Dolby 5.1 pour une première fois qui était disponible sur NRJ12 et le restera jusqu’à aujourd’hui malheureusement ! Enfin, la Freebox gère les formats 16/9, letter box, Pan Scan et Combined pour les chaînes de télévision. Freebox s’adapte donc à tous les téléviseurs.
Offre de free en juin 2005

Le 22 juin, Freeplayer est lancé, la Freebox devient le Media Center du foyer. Ce Freeplayer fait gratuitement de la Freebox le Media Center du foyer permettant à ses utilisateurs de regarder sur leur télévision les photos et les films contenus dans leur ordinateur et d’écouter sur leur chaîne Hi-fi les musiques enregistrées dans leur ordinateur. Cette application créa un véritable engouement dans la communauté des freenautes, ceci fut vérifié avec une avalanche de MOD qui sont apparut pendant plusieurs années.

Le 21 juillet, les radios arrivent par l’intermédiaire d’une plateforme à part sur Freebox TV. Les radios sont diffusées en son stéréo et qualité numérique.

Le 21 septembre, en réplique à Neuf Télécom, Free lance le Top 12 d’audience pour pouvoir voir l’audience en direct (mis à jour tous les 30 secondes) des chaines diffusées sur Freebox TV, mais cela n’a duré que quelques mois ... dommage car c’était bien pratique pour voir en un seul coup d’oeil ce qu’il y avait au programme.

Le 8 novembre, la course au débit continue en passant le débit de réception à 24 Mbits/s en zone dégroupée (67,1% de ses abonnés sont dégroupés). Toujours dans la même idée, Free réalisa un jolie coup médiatique le 25 novembre avec la cellule de R & D Freebox. Elle est parvenue à délivrer grâce aux technologies DSL un débit maximum de 174 Mbit/s en réception et 18 Mbit/s en émission grâce au couplage de lignes mais ceci est dans le cadre d’une expérimentation technique.

Le 1 décembre, Free continue d’innover, après le Freeplayer, Free dégaine le Multiposte. Les abonnés peuvent désormais regarder les chaînes du bouquet sur leur écran d’ordinateur en plus de leur écran de télévision

Le 12 décembre, la VOD sur Freebox TV est lancée avec l’arrivée de CanalPlay et A l’occasion du lancement de l’offre, Free propose 100 000 films à 1,99€.

Le 14 décembre, la téléphonie s’étend vers l’étranger avec 15 pays inclus (Allemagne, Autriche, Chine, Etats- Unis, Israël, Pays-Bas, Royaume Uni ,Australie, Canada, Espagne, Irlande, Italie, Portugal et Singapour) et ce ne sera que le début !

2006 : Et la Freebox HD fut

Le 19 avril 2006, Free sort la Freebox HD V5 avec la TV haute définition (HD), un Tuner TNT (TF1 et M6 accessibles), et le Wi-Fi Mimo,Téléphonie mobile sur Wi-Fi. vous pouvez retrouvez sur cette page un dossier complet que nous avons consacrés sur cette nouvelle freebox.

La Freebox V5, lors de sa sortie en 2006

Le 31 mai, Free s’associe avec Ateme pour pourvoir encoder en temps réel le flux HD à l’aide d’un logiciel développé par cette société française. Celle-ci exploite pleinement le potentiel du standard MPEG-4 AVC pour descendre à un débit jamais atteint en diffusion HD commerciale (5,2 Mbit/s IP) contre près de 13 Mbit/s en moyenne. Le faible débit que requiert la solution de diffusion HD retenue par Free offre ainsi au plus grand nombre de ses abonnés un accès à ce nouveau standard d’images en très haute qualité.

Le 11 septembre, Free donne le coup d’envoi du déploiement de la fibre jusqu’à l’abonné (FTTH). Le groupe Iliad annonce le déploiement d’un réseau de boucle locale en fibres optiques (FTTH), étape décisive en matière d’innovation et de concurrence. 

Le 21 décembre, Free intègre TF1 et M6 dans son bouquet de chaînes basic (effectif le 5 janvier 2007). Dans le même temps, il propose TF1 Vision et M6 Vidéo, le système VOD respectif des deux chaînes.

2007 : Au revoir Mickaël, bonjour Maxime

Le 13 mars 2007, Maxime Lombardini rejoint la Direction Générale du Groupe Iliad, en qualité de directeur du développement. Il remplace l’emblématique Michaël Boukobza et sera en charge de la direction opérationnelle des principaux projets de développement, notamment dans le très haut débit et la mobilité.

Le 25 avril, un nouveau service gratuit est lancé : le fax sur la freebox. Une deuxième ligne dédiée au service de fax est attribuée à tous les abonnés Freebox pour le fax.

Le 21 mai, Freebox TV devient accessible au plus grand nombre grâce à la norme MPEG-4. 

Le 19 juin, Free lance le 1er bouquet de programmes à la demande accessible de façon illimitée par abonnement : Free Home Vidéo. Plus de 50 films et 100 épisodes de séries renouvelés toutes les semaines pour 5,99€ par mois. Et pour 10,99€ par mois, l’accès aux thématiques : Cinéma, Séries, Musique, Kids, Manga ainsi qu’à des programmes en Haute Définition.
Free Home Vidéo, première offre de VOD par abonnement

Le 28 juin, la TV Perso est lancé, grâce à la Freebox HD, les Freenautes peuvent créer leur propre chaîne de télévision. Ceci est le premier service au monde de télévision personnelle accessible directement sur un téléviseur, offre un espace de liberté et d’expression unique aux Freenautes équipés de la Freebox HD en leur permettant de devenir créateurs et animateurs de leur propre chaîne et de partager leurs contenus en Live ou en différé avec tout ou partie de la communauté des Freenautes. Seule Box à disposer d’un encodeur vidéo, la Freebox HD devient ainsi la 1ère Box de nouvelle génération.
 
 
Interview de Maxime Lombardini à l’occasion du lancement de TV perso

Le 31 août, Free détaille le contenu de son offre à très haut débit avec internet à 100 Mbp/s, téléphonie et services audiovisuels sur 2 téléviseurs toujours pour 29,99 euros/mois.

Le 12 décembre, Free déploie l’IPv6 à fin de faire évoluer son réseau pour optimiser les services proposés à ses abonnés et favoriser le développement des applications du futur. Cette nouvelle génération du protocole Internet (IP), appelée à se généraliser dans les prochaines années, est supportée de façon native et sans qu’aucune configuration spécifique ne soit nécessaire dans la dernière version des systèmes d’exploitation : Windows Vista, Mac OS X, Linux.

2008 : Free fait "Wou Hou"

Le 22 janvier 2008, la Freebox intégra le courant porteur en ligne (CPL) : les Freeplug. Cette innovation incluse dans l’offre Freebox permet de bénéficier en standard du courant porteur en ligne (CPL) pour relier entre elles les deux parties de la Freebox HD.

Le 22 mars, le débit des zones non dégroupées augmente pour atteindre le débit maximal que permet l’ADSL 2+ de l’opérateur historique, soit un débit allant jusqu’à 22 Mbps en réception.

Le 10 avril, le WiFi nouvelle génération est intègre pour permettre aux Freenautes de bénéficier d’un meilleur débit sans fil entre leur Freebox et l’ordinateur, le 802.11n. Ce nouveau standard de WiFi, présent dans le boîtier ADSL des nouvelles Freebox HD, permet aux abonnés équipés d’un ordinateur compatible de profiter de débits jusqu’à 5 fois plus élevés par rapport à la précédente version de WiFi (802.11g). De plus, il améliore significativement la portée du signal ainsi que la qualité de sa réception, notamment dans des environnements cloisonnés.

 

Le 26 août, Iliad et Telecom Italia finalisent la cession d’Alice France. Le prix à payer pour l’acquisition de 100% de Liberty Surf Group SAS (Alice) auprès de Telecom Italia est de 775 millions d’euros sur la base d’une valeur d’entreprise de 800 millions d’euros.

2009 : la Freebox est joueuse

En mai, Free ouvre « Free Wifi », le plus grand réseau wifi communautaire au monde à travers son parc de FreeboxADSL v5 avec 3 millions de points d’accès (hotspots) wifi à l’époque. 

Le 19 novembre 2009, Free propose à ses abonnés un nouveau service sur la 

Freebox : les jeux vidéo. Ces jeux sont accessibles directement sur le téléviseur via le service Freebox TV, la télécommande fournie servant de manette de jeux. Outre les jeux proposés par Free, un émulateur permet également de jouer avec les anciens jeux de la NES ou encore de la Master System.

2010 : Free fait sa Révolution

Le 29juin, Free ouvre l‘offre de télévision de rattrapage (catch-up tv) la plus complète : Freebox TVREPLAY. Avec ce service de catch-up tv, les abonnés pouvaient voir ou revoir les programmes de 33 chaînes dans les 7 jours qui suivent leur diffusion. Il y a 47 chaînes disponibles aujourd’hui.

Le 14 décembre 2010, Free lance la Freebox Révolution, qui remise au rang d’antiquité les box de l’époque. Des dizaines de nouveaux services sont intégrés et pour la première fois, une attention particulière a été apportée au design, confié à Starck

 

2011 : La Freebox Révolution accueille plein de nouveaux services

Au cours de l’année 2011, Free déploiera principalement des services sur la Freebox Révolution : 

  • - Les appels vers l’Algérie deviennent illimités sur les fixes (10h/mois aujourd’hui)
  • - lancement de Facebook, Twitter, YouTube sur le téléviseur. 
  • - Accueil d’un nouvel éditeur de jeux vidéo : Transgaming
  • - Flash disponible sur le navigateur web, le lecteur Blu-ray devient 3D, etc.

2012 : Free devient mobile

En janvier 2012, Free lance ses offres mobiles, avec 2 forfaits jamais vus encore : le tout illimité et 3Go de data pour 20€ (15,99€ pour les abonnés Freebox) et le forfait 60mn/60 SMS pour 2€ (gratuit pour les abonnés Freebox)

Le forfait 2€ sera amélioré dès la fin de l’année, avec 2H de communications, incluant l’international, et les SMS illimités.

2013 : Des nouveautés pour tout le monde

En 2013, Free relooke sa Freebox HD qui devient Freebox Crystal. 

Free Mobile continue à améliorer ses forfaits : intégration gratuite de la 4G, augmentation du godet de data (20Go sur le forfait 20€, si smartphone 4G et 50 Mo sur le forfait 2€), intégration du roaming au Portugal

La Freebox Révolution passe au 1 GBit/s pour les abonnés fibre. Elle se dote de son propre OS avec Freebox OS accessible en mobilité avec Freebox Compagnon.

Coup d’envoi du VDSL2, qui sera déployé gratuitement pour tous les Freenautes dégroupés durant les prochains mois.

Source : Wikipédia, AFP, Iliad

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×