Tablette ou chromebook ?

>L’avenir de la tablette sera probablement un Chromebook

*

Les tablettes tactiles sont désirées par bon nombre de NON-utilisateurs, il faut dire qu’avec leurs courbes, leurs finesses et la qualité de leurs écrans, ces dernières créées comme une envie folle de les posséder. Nous nous voyons déjà en train de regarder un film dans le train, ou faire notre présentation Powerpoint aux clients, mais dans la réalité qu’en est-il, sont-elles si désirables que cela, et par le fait quel est leur avenir ? Je suis un acheteur compulsif lorsqu’il s’agit de technologie, et comme beaucoup d’entre nous, j’ai acheté plusieurs tablettes tactiles, cela passe par les IPad, les Galaxy Tab, les Nexus, les Microsoft surface et plus dernièrement une Pixel C, j’ai donc un certain retour d’expérience sur ces produits et une analyse qui va peut-être vous étonner. La tablette tactile est un objet que je qualifierais de “Luxe”, personne n’en a réellement besoin, mais nous nous convainquons tous d’en acheter une ! Les excuses sont diverses et multiples comme la quantité d’applications disponibles, la convivialité, le poids, mais toutes ne trouvent pas grâce à mes yeux.

 

Des forces et des faiblesses :

En effet depuis que j’achète des tablettes, je m’amuse avec elles quelques semaines avant de les laisser posées sur mon bureau et de réintégrer manu militari mon ordinateur et mes raisons sont purement pratique : Le clavier tactile est utile à ceux qui ne l’utilisent pas ! La première chose qui me fait revenir à mon ordinateur, c’est que celui-ci a un véritable clavier physique, avec des vraies touches que je peux sentir sous mes doigts lorsque je saisis du texte long, cela me permet de poser correctement mes poignets pour des séances d’écriture qui peuvent durer plusieurs heures, mais aussi de saisir du texte sans avoir besoin de regarder mon clavier et être certains de toujours êtres bien positionné sur mon clavier.

Alors oui, il est possible d’ajouter des claviers physiques sur une tablette, mais la plupart sont des touches très petites, et qui ne sont que de simple lettre sur une surface plate. Enfin, il ne faut pas oublier de charger la tablette, mais aussi le clavier, sous peine de ne pas pouvoir se servir de ce dernier qui fonctionne pour la plupart en Bluetooth. Visionner un film, mais pas plus de 5 minutes !

La deuxième chose qui pour moi est assez rédhibitoire est la façon dont nous pouvons regarder de la vidéo. Non pas que les écrans soient mauvais, loin de là, mais si vous n’avez pas acheté de support pour votre écran, alors vous devrez tenir celui-ci entre vos mains, et regarder un film entier en tenant votre tablette à bout de bras, même-ci celle-ci n’est pas lourde, va devenir vite difficile.

Évidemment, le vendeur ayant bien fait son travail, vous avez acheté le support, mais avez-vous essayé de regarder un film dans votre lit, la tablette ne tient pas en place sur son support et dès que vous bouger le support ne maintient plus la tablette Enfin le dernier petit reproches que je peux faire n’est autre que le prix des tablettes. Alors oui il y a des tablettes à 150€, mais qu’en est-il de leur qualité ? Un IPad ou une surface ne peut pas être à ce prix-là, il est donc nécessaire de monter dans la gamme pour pouvoir jouir au mieux de nos tablettes et lorsque que vous montez en prix nos Pads deviennent vite plus proche des 400 voir 500 €, et cela, peut-être un frein pour beaucoup. Le renouvellement est plus long que ceux des smartphones !

D’ailleurs en 2016 le marché de la tablette tactile à fait une chute de près de 14,7 % et cette hémorragie continue en 2017. Si les ventes de tablettes chutent, c’est aussi à cause du non-renouvellement de celle-ci, mise à part des Geeks qui souhaitent toujours la dernière tablette, il est rare de changer sa tablette tous les ans, et cela, car pour la plupart, les nouveaux modèles n’apportent que peu d’innovation et donc les utilisateurs classiques attendants plusieurs années avant de les changer, ce qui implique de fortes baisses des ventes.

 

Le Chromebook serait-il l’avenir de la tablette

Si aujourd’hui le marché des tablettes tactiles est en déclin, c’est en partie parce que Google essais de s’accaparer le marché des écoles et universités avec ce nouveau type d’ordinateur, les CHROMEBOOK !

Si Google fait une percé remarqué aux Etats-Unis, c’est parce qu’il surfe sur une tendance de prix bas et les chromebooks font partie des ordinateurs les moins chers du marché., il faut compter entre 200 et 400 € pour acquérir un véritable ordinateur.

Avec ce prix très bas Google s’attaque directement aux tablettes, mais il apporte également des arguments qui, chez moi ont fait mouche.

Rédiger sur un Chromebook c’est normal !

Le clavier physique avec une frappe très basse et très rapide, rien avoir avec le tactile de nos tablettes. J’écris beaucoup et le clavier me permet d’accéder à tous les raccourcis clavier possible, ce qui augmente encore ma cadence d’écriture. Vous ne me croyez pas ! Tapez un texte sur votre tablette, puis basculer la totalité de ce texte sur une autre application, c’est long… Moi avec mon Ctrl +A puis Ctrl+C, et enfin Ctrl+V cela me prends à peine 1 seconde.

Des modes différents pour des utilisations différentes

Depuis l’arrivée des écran tactiles et de leurs charnières à 360° sur Chromebook, il est possible de basculer son écran en mode tente pour le poser sur une table ou même en mode display, et le clavier devient le support de votre écran, enfin retourner complètement votre clavier pour que l’ordinateur devienne Tablette. Pour faire simple le chromebook est l’évolution de la tablette !

Pour continuer sur les points positifs des CHROMEBOOKS, ce qu’il faut comprendre, c’est que Google a de très grandes ambitions pour Chrome OS, d’ailleurs tous les Chromebooks qui verront le jour en 2017 supporteront le Google Play Store et ces millions d’applications,

Des connectivités pour tous

Enfin, il est presque impossible de comparer une tablette à un chromebook tant leur univers est différents, il est impossible, dans la quasi-totalité, de brancher directement une clé USB ou un disque dur externe, une souris, une webcam voir une imprimante sur une tablette, autant de fonction qui sont simple comme le Plug and Play sur Chromebook.

Dernièrement Google à même signé un partenariat avec VMware pour pénétrer le marché des entreprise en proposant des accès sécurisés et dématérialisés

Avec ces quelques exemples, je pense très sérieusement que les tablettes ont un passé radieux, mais un avenir incertain, l’engouement des utilisateurs va simplement migrer de la tablette au Chromebook, et nous rangerons nos pad dans les musés comme un produit qui a été à la mode dans les années 2010-17.

Ces quelques lignes n’engagent évidemment que moi, et je suis d’ailleurs très curieux de lire vos arguments sur ma position. Êtes vous comme moi et pensez-vous que les Chromebooks sont les nouvelles tablettes ou au contraire, pensez-vous que les pads remplacerons progressivement les ordinateurs portables.

Article tiré de “mychromebook”

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×