Partager et échanger sur Google+

Partager et échanger sur Google+
Partager et échanger sur Google +

GOOGLE+ EST BlEN PLUS QU’UN RÉSEAU SOCIAL POUR GOOGLE: lL S’AGlT D'UN lNSTRUMENT INDISPENSABLE A SON ÉVOLUTION.

Comment Google se réinvente avec Google+

Quand on parle de réseaux sociaux, Facebook est évidemment le premier nom qui vient à l'esprit. Avec plus d’un milliard de comptes créés, il s’agit du leader incontesté. Tout le monde connaît Facebook et rares sont les proches qui n’ont pas leur propre compte, méme s'ils ne l’utilisent que rarement. Du coup, on pourrait facilement penser que la guerre est finie et qu'aucun concurrent n'osera se lancer a l’assaut de la forteresse Facebook. Et pourtant, Google s’est lance clans l’aventure à l'été 2011 en créant Google+. Ce n’est d’ailleurs pas la première tentative cle Google pour essayer de compléter ses services de recherche sur Internet par des plates- formes facilitant les échanges entre les internautes. Mais, jusqu’à présent, ces tentatives n’ont pas vraiment été couronnées de succès. Qui se souvient cle Google Wave ou de Google Buzz? Alors, est-ce uniquement par désir mégalomaniaque que le géant Google s'attaque au géant Facebook?

UN INSTRUMENT STRATÉGIQUE

Évidemment non, et la stratégie de Google apparaît de plus en plus clairement, au fur et :1 mesure du développement de Google+. En réalité, le vrai métier de Google, c’est le traitement de l’information pour vous aider à trouver le bon site Web, mais aussi pour aider les annonceurs publicitaires à mieux cibler leurs campagnes, notamment celles liées aux résultats de recherche... sur Google. ll est d’ailleurs bon de rappeler que l'immense majorité des revenus de Google vient de son activité de régie publicitaire. En effet, Google perçoit évidemment son obole sur chaque annonce apparaissant dans les résultats de recherche. Et l’entreprise s'octroie aussi plus de la moitié des revenus publicitaires lies aux annonces diffusées sur les appareils mobiles, toutes catégories confondues. Autrement dit, plus le nombre de personnes utilisant les services de Google est grand et plus ce dernier gagne d’argent. Et aussi plus les informations récoltées sont précises et donc valorisables. Avant de se lancer dans les réseaux SOCIAUX Google devaiit donc se << contenter» des mot-clés utilisés par les internautes sur son moteur' de recherche pour tenter de définir les tendances et des centres d’lintérét communs à certains groupes d'internautes, classés par exemple par grandes zones géographiques. Mais avec les réseaux sociaux, tout change. Car avec eux, Google ou Facebook n'ont plus à aller à la pêche aux informations, mais peuvent presque se contenter d'attendre que leurs utilisateurs leur servent sur un plateau une moisson dinformations personnalisées. N'est*ce pas ce que nous faisons sur ces réseaux? Même en étant très précautionneirx, nous y déclarons quand même que nous aimons telle ou telle page Web, que telle video nous fait rire ou pleurer, que tel candidat politique est notre favori, mais aussi que nous sommes allés en vacances a la mer ou à la montagne, etc. Les exemples sont légions. Facebook gardant jalousement les :nfonnations liées a ses utilisateurs, on comprend bien Î'intérêt pour Google de créer son propre réseau social.


le prix des services gratuits

Cela dit, la démarche de Google n'est pas uniquement cynique, Céder une partie de nos infos personnelles de manière anonyme, assurent Google aussi bien que Facebook, est le prix a payer pour utiliser «gratuitement›› les services que ces entreprises proposent. ll faut donc se poser la question de savoir si l'on serait prêt à payer, même quelques euros par an, pour retrouver ses amis en ligne ou pour le site qui nous intéresse dans l'immense botte de foin qu'est le'Web". Car il faut bien avouer que ses services sont vraiment pratiques et extrêmement sophistiqués. Qui voudrait s'en passer?

La vision globale de Google

La démarche de Google prend alors tout son sens. Google+ n'est pas simplement un nouveau service ajouté à son catalogue, ll est même placé au centre de toutes les activités que l’on réalise en ligne. dorénavant, lorsque l'on crée un compte Gmail, on est gentiment poussé a activer aussi son compte Google+ notamment en créant un profil, c'est à-dire une sorte de CV en ligne dans lequel on se présente au monde. Ces informations sont importantes pour Google comme on l'a vu, elles l'aident aussi à vous rendre service en tentant de vous mettre en contact avec d’autres personnes sur le réseau. Vous vous prendrez vite au jeu, c'est sûr, et ferez croître vos cercles . Au fur et a mesure des interactions entre les utilisateurs, Google peut définir de plus en plus précisément les centres d'interêt des internautes. Outre un meilleur ciblage publicitaire, l'entreprise s'en sert aussi pour améliorer les résultats de recherche de son célèbre moteur. C'est bien là la recette secrète de Google: proposer des services pertinents et utiles pour attirer les utilisateurs. À ce jeu-là, Google+ a de quoi plaire à tous. Son interface est bien moins confuse que celle de Facebook et offre aussi un meilleur contrôle de sa vie privée . Le réseau de Google offre également une approche similaire à celle de Twitter en permettant de suivre facilement les publications de certains utilisateurs, sans pour autant être leur ami, au sens Facebook du terme. Du coup, comme Twitter, Google+ devient un outil efficace de suivi de l”actualité. Mais cela ne s'arrête pas là. Grâce à Hangouts vous pourrez facilement organiser des conversations de groupe, jusqu’à l 0 personnes en vidéo et quasiment sans limites en mode texte. Et l’outil va bien plus loin que Skype en vous permettant notamment de visionner des vidéos YouTube en groupe ou de partager des documents pour y travailler à plusieurs. Normal, Hangouts est aussi intégré à l’ensemble des outils de Google, tel Drive qui permet de créer et partager des documents bureautiques (traitement de texte, tableur, présentation, etc., Grâce aux Communautés , vous trouverez facilement d'autres utilisateurs partageant les mêmes centres d'intérêt que vous. C’est vrai, le nombre d'utilisateurs de Google+ nest pas encore aussi grand que celui de Facebook. Mais le réseau social de Google se développe rapidement et a déjà de nombreux atouts. Plus d'hésitation, plongez y !


<h3>IL SUFIT DE SUIVRE QUELQUES ETAPES SIMPLES POUR CREER SON COMPTE GOOGLE+ ET COMMENCER A RARTAGER SUR LE RESEAU SOCIAL DE GOOGLE.</h3>

 

S'inscríre et créer son profil personnel sur Google+

 

ÀCTIVER SON COMPTE GOOGLE+

Que vous ayez ou non eu besoin de créer un compte Gmail, votre compte G'oogle+ n`est pas activé immédiatement. Cliquez sur le « +Vous >› pour accéder a la page d'inscription. Confirmez-y vos nom et prénom, indiquez si vous êtes un homme ou une femme et indiquez votre date de naissance. Goog|e+ refusera votre inscription si vous n'avez pas 13 ans révolus. Cliquez ensuite sur le bouton << l\/lettre à jour» en bas à droite.

ÀJOUTER DES AMIS SANS TÀRDER

Peut être avez-vous déjà des relations sur Coogle+. La deuxieme étape dinscription permet de créer sans attendre des cercles de relations . Vous pouvez soit lancer une recherche directement sur un nom, ou bien connecter vos comptes Yahool ou Hotmail afin de laisser Google détecter si des amis Google+ sont déja présents parmi vos contacts. la troisième section vous montre les contacts Google joignables aussi sur Google+.

CHOISIR DES CELEBRITES ET DES PAGES À SUIVRE

La page suivante vous propose ensuite de choisir parmi une sélection de pages et de comptes Google+ de personnages célèbres. Ainsi, à limage de Twitter, Cioogle.+ pourra vous servir a suivre l'actualité dans tous les domaines (Actu géné, Sports, Techno, Politique, Mode, etc.). Cliquez sur le bouton Suivre des catégories qui vous intéressent, puis sur le bouton Continuer en bas a droite.

C'EST LE MOMENT DE PARLER DE SOI

Quand on s'inscrit sur un réseau social, c'est aussi pour partager un peu de soi, non ? Donnez maintenant quelques informations sur vous lors de la dernière étape de l'inscription. Commencez par choisir une photo pour remplacer la silhouette bleue. Puis indiquez où et pour qui vous travaillez, les études que vous avez suivies, éventuellement votre adresse. Rien ne vous oblige à être très précis et à donner le code d'accès de votre porte d'immeuble. Mais ces quelques indications seront utiles a Google+ pour vous aider à trouver des amis sur le réseau. Vous pourrez de plus maitriser avec précision avec qui vous allez partager toutes ces informations, grace aux options cle réglage de confidentialité proposées par Google+.

cn-013img029.jpg

Ce fichier est réalisé à partir des documents: tirés de: "les meilleurs guides pratiquers"

 Le guide complet "Google comme un pro"

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 14/11/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×