La sculpture une passion

Un concept original d’initiation au travail de la pierre

Tailler dans la pierre, des plans lumineux et des plans d'ombre, d'où surgira une forme déjà pensée en esprit, c'est faire œuvre de sculpteur.

De ce passage de la pensée à la forme, du trait à l'expression plastique, intervient la pratique.

Condition première : être motivéfusion-1.jpg

Tailler la pierre, ou la matière en général, ne doit pas être considéré que sous l'angle de l'habileté manuelle. Faire de ses mains la prolongation de la pensée et de l'intelligence, dominer et respecter la matière en vue de la concrétisation d'une œuvre  que l'on a imaginé, tel est le but. Chaque coup d'outil, appelant une réponse de cette matière, fait naître le dialogue, l'accord, l'intimité de la main et de l’esprit. L'habileté, cette aisance dans l'expression manuelle, n'a de valeur qu'au service de la pensée.

 Cette pensée doit se nourrir par l'image et par le texte, en respectant les étapes : Travail d'analyse, compréhension de l'œuvre dans ses trois dimensions (, réalisation d’une maquette à échelle réduite), vertu du dessin qui seul, permet l'étude en profondeur.

Seule l’assiduité à la pratique, permet à l'esprit de s'ouvrir à l'intelligence des formes, laissant au sculpteur la possibilité de trouver dans la matière, des effets heureux propres à une œuvre  personnelle.

Chaque matière a ses possibilités d'expression, d'où la nécessité de bien la choisir en fonction du résultat escompté.

De tout temps, le travail de la pierre, mis en œuvre par des professionnels jaloux de leur savoir faire, ne s'ouvrait qu'à des initiés. Considérée comme une matière difficile à "travailler" d'un prix exorbitant, il ne viendrait à l'idée de personne de I'intégrer dans les matériaux dont le néophyte pourrait tirer une "œuvre"

Eh bien, c'est bien là la gageure que nous proposons de relever.

En tout premier lieu il faut une pierre qui se prête à cette expérience, une pierre calcaire facile à travailler, tout en ayant les qualités que l'on attend d’elle, durabilité solidité. Celle que nous vous proposons a servi à construire les églises et monuments dans la région de Poitiers, certains châteaux de la Loire, elle est exportée dans le monde entier.

Ensuite il faut les conseils avisés d'un professionnel sachant se mettre à la portée de l'amateur néophyte, en décomposant tous les stades d'exécution, en fournissant, plans, gabarits et explications détaillées au fur et à mesure de l'avancement du travail. (tout au moins dans la phase initiatique)pict1840.jpg

Sculpter la pierre, exige une habileté manuelle, qui s'acquière par la pratique. C'est donc ce mécanisme de la main qu'il s'agît de développer, en prenant contact avec la matière, par une progression méthodique dans l'utilisation de l'outillage. L'outil, sa forme, son poids, son appréhension, sont autant d'éléments qui comptent dans la réalisation de l'ouvrage. Aussi, comme nous vous l'avons conseillé, est il important de vous constituer une "caisse à outils", lesquels devenant vos complices, bien en main, sauront répondre à votre attente.

La pratique en groupe, dans le cadre d’une activité de loisir, nous la voulons conviviale. Elle doit provoquer chez les « Compagnons » un esprit d’équipe, une fraternité concrétisée dans le plaisir à se retrouver pour participer ensemble à une œuvre commune

sculpture

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×